L'Assurance maladies graves Sun Life couvre cinq maladies de l'enfance qui donnent droit à une prestation complète. La couverture pour ces affections prend fin au 24e anniversaire de naissance de l’enfant.

Définition

La cardiopathie congénitale est définie comme le diagnostic formel d’au moins une des affections cardiaques suivantes couvertes.

Affections cardiaques couvertes par l’assurance

  • Coarctation de l’aorte
  • Maladie d’Ebstein
  • Syndrome d’Eisenmenger
  • Tétralogie de Fallot
  • Transposition des gros vaisseaux

Le diagnostic de l’affection cardiaque doit :

  • être posé avant le 24e anniversaire de naissance de la personne assurée;
  • être posé par un spécialiste; et
  • être confirmé au moyen de techniques d’imagerie cardiaque que nous jugeons acceptables.

Période de survie

La personne assurée doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

La cardiopathie congénitale couvre également les affections cardiaques décrites ci-dessous pour lesquelles une chirurgie à coeur ouvert est pratiquée afin d’y remédier.

Affections cardiaques couvertes par l’assurance si une chirur gie à cœur ouvert est pratiquée

Les affections cardiaques suivantes sont couvertes seulement si une chirurgie à coeur ouvert est pratiquée pour remédier à au moins l’une d’entre elles :

  • Communication interauriculaire
  • Communication interventriculaire
  • Rétrécissement aortique sous-valvulaire modéré
  • Sténose aortique
  • Sténose pulmonaire.

Cette définition ne couvre pas les interventions suivantes :

  • Fermeture percutanée de la communication interauriculaire
  • Interventions au moyen de cathéters, comme la valvuloplastie percutanée.

Le diagnostic de l’affection cardiaque doit être posé par un spécialiste et la chirurgie doit :

  • être recommandée par un spécialiste;
  • être considérée comme nécessaire à la suite de l’utilisation de techniques d’imagerie cardiaque que nous jugeons acceptables; et
  • être effectuée par un spécialiste.

Période de survie

La personne assurée doit survivre pendant 30 jours après la date de la chirurgie.

Définition

Le diabète sucré de type 1 est défini comme un diagnostic formel de diabète sucré de type 1 qui se manifeste chez la personne assurée par une absence totale d’insuline et une dépendance continue aux injections d’insuline exogène pour survivre. La dépendance à l’insuline doit persister pendant au moins 3 mois consécutifs.

Le diagnostic de diabète sucré de type 1 doit :

  • être posé avant le 24e anniversaire de naissance de la personne assurée; et
  • être posé par un spécialiste.

Période de survie

La personne assurée doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

Définition

La dystrophie musculaire est définie comme un diagnostic formel de dystrophie musculaire qui se manifeste chez la personne assurée par des anomalies neurologiques bien définies, confirmées par l’électromyographie et, une biopsie musculaire ou d’autres tests que nous jugeons acceptables pour confirmer le diagnostic.

Le diagnostic de dystrophie musculaire doit :

  • être posé avant le 24e anniversaire de naissance de la personne assurée; et
  • être posé par un spécialiste.

Période de survie

La personne assurée doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

Définition

La fibrose kystique est définie comme un diagnostic formel de fibrose kystique qui se manifeste chez la personne assurée par une maladie pulmonaire chronique et une insuffisance pancréatique.

Le diagnostic de fibrose kystique doit :

  • être posé avant le 24e anniversaire de naissance de la personne assurée; et
  • être posé par un spécialiste.

Période de survie

La personne assurée doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.

Définition

La paralysie cérébrale est définie comme le diagnostic formel d’un trouble neurologique non progressif qui fait perdre le contrôle des muscles. Elle est caractérisée par la spasticité et le manque de coordination des mouvements.

Le diagnostic de paralysie cérébrale doit : 

  • être posé avant le 24e anniversaire de naissance de la personne assurée; et
  • être posé par un spécialiste.

Période de survie

Le diagnostic de paralysie cérébrale doit être posé par un spécialiste. La personne assurée doit survivre pendant 30 jours après la date du diagnostic.