08 décembre 2016

Les Québécois sont distraits au travail en raison de leurs problèmes financiers

Un sondage de la Financière Sun Life révèle que les problèmes financiers sont la principale source de stress.

MONTREAL, le 8 déc. 2016 /CNW/ - Le stress financier à des conséquences importantes sur la vie au travail des Canadiens. Selon l'Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life de 2016, presque un tiers (29 %) des Québécois sont distraits au travail à cause de leur situation financière.

Trois des quatre facteurs principaux de stress important des Québécois sont liés à des questions financières :

  • 44 % sont préoccupés par leurs finances personnelles ou familiales;
  • 28 % se demandent comment parvenir à équilibrer leur budget;
  • 35 % s'inquiètent des dépenses imprévues qui pourraient survenir.

 

En outre, un tiers des Québécois (29 %) disent que leur santé financière globale est une source d'insécurité. Les répondants ont indiqué que le principal obstacle à l'amélioration de leur situation financière était :

  • leur revenu actuel (42 %);
  • leurs dettes - prêt hypothécaire et cartes de crédit (24 %);
  • leur situation de travail actuelle - emploi contractuel ou temporaire (24 %).

 

«La santé financière est un élément crucial de notre santé globale et de notre mieux-être, car elle influe directement sur notre vie quotidienne, tant au travail qu'à la maison, explique Robert Dumas, président, Financière Sun Life, Québec. Lorsqu'il est question de finances, les Canadiens et les Québécois cherchent à trouver un équilibre entre des priorités divergentes, particulièrement à l'approche du temps des Fêtes. Il est important de savoir comment établir un budget, de planifier en vue de la retraite, de gérer les dettes et de se préparer en cas d'imprévus, mais ce n'est pas toujours facile d'y parvenir tout seul. En travaillant avec un conseiller, il est possible d'atteindre un niveau de sécurité financière et de bien-être qui dureront toute la vie.»  

S'engager sur la voie de la sécurité financière peut sembler intimidant, mais les conseils suivants peuvent aider les Québécois à bien se préparer :

  • Si votre employeur offre un régime de retraite au travail assorti de cotisations patronales complémentaires, maximisez vos cotisations salariales.
  • Si vous n'avez pas de régime de retraite au travail et que vous souhaitez obtenir des conseils pour établir un régime d'épargne-retraite fondé sur des rentes ou des fonds distincts, vous devriez consulter un conseiller.
  • Commencez à épargner et à investir le plus tôt possible afin de disposer plus tard de sommes suffisantes pour vos besoins financiers - les REER et les CELI constituent un excellent point de départ.
  • Dressez un plan financier - vous pourrez ainsi savoir où vous en êtes, établir un objectif et déterminer comment l'atteindre. Disposer d'un plan vous aidera également à réduire l'incertitude, particulièrement en période de turbulence économique.
  • Établissez un budget réaliste dont les objectifs sont atteignables, ce qui vous aidera à payer vos dettes et à épargner à court et à long terme.

 

«Les employeurs ont un rôle à jouer afin de soutenir la santé financière de leurs employés, explique M. Dumas. En offrant un régime d'épargne au travail et un accès à un conseiller qualifié, et en encourageant les employés à participer à des programmes d'éducation financière, ils peuvent contribuer à réduire le stress au travail. L'accès à un régime au travail et la possibilité d'épargner peuvent aider à construire une organisation en santé qui suscite l'engagement.»

Pour connaître d'autres données et résultats clés de l'Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life de 2016, visitez le site www.sunlife.ca/IndiceDeMieuxEtreDesCanadiens. Pour plus de renseignements sur un mode de vie sain et la planification financière, visitez le site Idées et outils.

À propos de l'indice de mieux-être des Canadiens Sun Life

L'Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life vise à mesurer l'attitude des Canadiens à l'égard de styles de vie sains et présente les résultats sous la forme d'un indice.

La septième édition annuelle de l'Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life est basée sur les résultats d'un sondage mené par Ipsos Reid entre le 19 et le 30 septembre 2016 auprès de 2 402 Canadiens (588 Québécois) âgés de 18 à 80 ans. Cette étude a été réalisée au moyen du panel en ligne «Je-dis» d'Ipsos.

L'échantillon a été établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population adulte selon les données du dernier recensement, et de fournir un échantillon probabiliste approximatif.

La précision des sondages en ligne d'Ipsos est calculée en utilisant un intervalle de crédibilité. Dans ce cas-ci, si tous les Canadiens d'âge adulte avaient répondu au sondage, on évalue que sa précision oscillerait entre +/-2,0 % à un niveau de confiance de 95 %. D'autres sources d'erreur peuvent toucher les enquêtes par sondage, notamment les changements de méthodologie, les erreurs de couverture et les erreurs de mesure.

Pour connaître d'autres données et résultats clés de l'Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life de 2016, visitez le site www.sunlife.ca/IndiceDeMieuxEtreDesCanadiens.

À propos de la Financière Sun Life

La Financière Sun Life est une organisation de services financiers de premier plan à l'échelle internationale qui offre aux particuliers et aux entreprises une gamme diversifiée de services et de produits dans les domaines de l'assurance et de la gestion de patrimoine. La Financière Sun Life exerce ses activités dans divers marchés du monde, notamment au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, à Hong Kong, aux Philippines, au Japon, en Indonésie, en Inde, en Chine, en Australie, à Singapour, au Vietnam, en Malaisie et aux Bermudes. Au 30 septembre 2016, l'actif total géré des compagnies du groupe Financière Sun Life s'élevait à 908 milliards de dollars. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site www.sunlife.com.

Les actions de la Financière Sun Life inc. sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX), à la Bourse de New York (NYSE) et à la Bourse des Philippines (PSE) sous le symbole «SLF».

Note à l'intention des rédacteurs : tous les montants sont en dollars canadiens.

Pour plus de renseignements :

Julie Bourbonnière                                          
Financière Sun Life                                         
514-904-9725 / 514-993-8530                                                   
julie.bourbonniere@sunlife.com

SOURCE Financière Sun Life Canada