Absence et invalidité : faciliter les conversations

Les Garanties collectives collaborent avec les employeurs canadiens pour optimiser la santé physique, mentale et sociale de leurs employés et pour aider leurs organisations à conserver un effectif engagé et en santé. La santé individuelle et organisationnelle est au cœur de notre action.

Nous savons qu'offrir le soutien approprié au bon moment peut transformer une personne pour la vie, et nous croyons que retourner au travail le plus tôt possible est souvent le moyen le plus rapide pour se rétablir de façon optimale.

Nous déterminons le service et le soutien dont vous avez besoin à la lumière de notre engagement en matière d'excellence, qui comprend quatre volets :

  • Partenariat axé sur les solutions
  • Gestion des règlements basée sur la santé
  • Talents exceptionnels
  • Innovation et investissement continus

Pour en savoir plus sur les produits et services des Garanties collectives de la Financière Sun Life en matière d'absence et d'invalidité, visitez le sunlife.ca/aga

Recherche

Nous croyons fermement à la valeur des experts, que ce soit dans les domaines de la formation ou de l'assurance. L'importance que nous attachons à la connaissance est le moteur de nombre de nos relations en matière de recherche. Nous investissons massivement dans la recherche primaire et la recherche fondamentale afin d'avoir les connaissances nécessaires pour trouver des solutions. Actuellement, la recherche que nous faisons porte notamment sur l'analyse prédictive, les outils d'évaluation initiale et l'efficacité des ressources en matière d'intervention.

  • Pour faire face au cancer autrement – On estime qu’un Canadien sur deux développera un cancer au cours de sa vie, et l’on prévoit qu’une personne sur quatre succombera à la maladie*. Le cancer et les traitements qui y sont associés engendrent des coûts énormes pour les régimes de garanties collectives, mais plus encore, ils représentent un défi de taille pour les employés et leur famille. Découvrez dès aujourd’hui comment aider vos employés à faire face au cancer autrement.
    *Comité consultatif de la Société canadienne du cancer : Statistiques canadiennes sur le cancer 2017. Toronto, ON : Société canadienne du cancer; 2017.
  • Conseils destinés aux sociétés afin d'agit après une catastrophe – Personne n’est enthousiaste à l’idée de se préparer en vue d’une catastrophe potentielle. Toutefois, les événements survenus dans le passé à Fort McMurray nous ont rappelé qu’en l’absence d’un plan, la situation peut rapidement mal tourner. Le présent document a été préparé afin de donner suite à une demande des clients de la Financière Sun Life qui souhaitaient obtenir des conseils destinés aux sociétés qui sont aux prises avec une catastrophe ou une crise pour la première fois, et qui n’ont pas mis en place un plan. Ce document énonce certains principes généraux et est présenté à titre indicatif seulement. Puisque chaque situation est unique, nous encourageons les entreprises à obtenir des conseils sur leur situation particulière.
  • Facteurs prédictifs d'un rétablissement prolongé – C'est un fait connu que bien des gens éprouveront des problèmes de santé mentale à un moment ou à un autre de leur vie, l'anxiété et la dépression étant les plus courants. Les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale peuvent se rétablir rapidement si elles reçoivent le soutien approprié. Les études précédentes indiquent que rien ne joue un rôle plus important dans le rétablissement d'une personne que ses pensées et ses attentes quant à son rétablissement. Il y a une augmentation du nombre d'études qui analysent les attentes que les personnes souffrant de divers problèmes de santé ont par rapport à leur rétablissement. Malheureusement, aucune de ces études ne vise à mieux comprendre ces attentes auprès des personnes qui reçoivent des prestations d'invalidité en raison d'un problème de santé mentale. En partenariat avec l'Université McMaster, nous menons une étude pour mieux comprendre les attentes des personnes qui reçoivent des prestations d'invalidité afin d'être mieux outillés pour gérer le rétablissement et le retour au travail. L'étude commencera en 2015, et les résultats sont attendus en 2016.
  • Consultation en matière de gestion de la santé axée sur le travail – En collaboration avec le Centre d'action en prévention et réadaptation de l'incapacité au travail de l'Université de Sherbrooke, nous avons élaboré un programme de réadaptation qui met l'accent sur l'amélioration des résultats en matière d'invalidité, le fonctionnement du milieu de travail et la prise en compte de la santé globale de la personne. Ce programme s'appuie sur la littérature de plus en plus abondante qui montre qu'une approche biopsychosociale (qui tient compte de la santé physique, mentale, psychologique et sociale de la personne) permet d'obtenir des résultats optimaux en matière d'invalidité. Cette approche comprend des interventions limitées dans le temps faisant appel aux entretiens de motivation et aux principes cognitivo-comportementaux, et elle accorde une place prépondérante à l'activité progressive et aux interventions en milieu de travail. Nous avons mené un projet pilote exploratoire en 2012, et nous prévoyons effectuer un projet pilote de plus grande ampleur en 2015.
  • Absentéisme – Une étude en 3 volets – Cette étude du Conference Board du Canada, commanditée par la Financière Sun Life, se penche sur les divers aspects de l'absentéisme. Le premier volet, Quand les employés manquent à l'appel : L'absentéisme dans les organisations canadiennes, analyse les faits et les chiffres entourant l'absentéisme. Le deuxième volet, Pour un programme efficace de gestion de l'invalidité en milieu de travail, fournit un cadre aux employeurs et présente les éléments clés d'un programme de gestion de l'invalidité réussi. Le dernier volet, Gérer l'invalidité : Employeurs, êtes-vous prêts?, offre des conseils aux organisations pour qu'elles puissent gérer l'absentéisme plus efficacement.