Événements marquants : le mariage

Dans ce numéro :

 

 

Votre mariage peut être l’un des événements les plus marquants de votre vie. C’est aussi un moment où vous ferez des projets à long terme, comme d’acheter une maison, ce qui ne vous empêchera pas de penser à vos obligations à court terme, comme de payer les noces ou de placer l’argent reçu en cadeau. Voici quelques points pratiques à prendre en considération au moment d’entamer votre vie à deux.

Repensez votre budget en fonction de la famille – Ensemble, élaborez un budget réaliste. Il est toujours bon d’avoir un fonds de secours, équivalant en principe à trois mois de frais de subsistance, pour pouvoir faire face aux imprévus. Pour en savoir plus, lisez L’établissement d’un budget : éléments de base à www.sunlife.ca/enbref.

Revoyez vos assurances – Au moment d’entamer votre vie à deux, prévoyez un filet de sécurité pour protéger votre famille. Il est également indiqué de passer en revue vos options en matière d'assurances maladie et invalidité pour déterminer si vous êtes suffisamment protégés, vous et votre conjoint.

L'assurance-vie

L’assurance-vie représente un filet de sécurité en prévoyant le versement, à votre décès, d'un capital à votre ou vos bénéficiaires désignés. En règle générale, elle devrait être suffisamment généreuse pour que les membres survivants de votre famille puissent maintenir leur style de vie et assumer le coût du logement, de la nourriture, des vêtements et des études des enfants. Il existe plusieurs types d’assurance-vie. L’assurance-vie temporaire et l’assurance-vie universelle sont parmi les formules les plus courantes.

L’assurance-vie temporaire prévoit le versement d’une somme préétablie si le décès de la personne assurée survient au cours d’une période prédéterminée, par exemple, la période de remboursement d’un prêt hypothécaire. Au décès de l'assuré, l’assureur verse le capital prévu aux bénéficiaires désignés. L’assurance temporaire est habituellement la plus abordable pour les jeunes familles, mais les primes peuvent augmenter considérablement à mesure que vous prenez de l’âge.
Caractéristiques importantes :

  • Coût initial relativement faible
  • Aucune valeur de rachat
  • Habituellement renouvelable
  • Dans certains cas, convertible en assurance-vie permanente

L’assurance-vie universelle procure une protection la vie durant. En règle générale, ce type d’assurance étant assorti d’un compte de placements ou d’épargne, les primes ont tendance à être plus élevées que pour une assurance temporaire. Le compte de placements peut comporter un éventail de placements. Cette partie épargne permet au titulaire d'accroître la valeur de rachat de son contrat, cette valeur pouvant être empruntée ou versée ultérieurement.
Caractéristiques importantes :

  • Plus coûteuse que l’assurance temporaire
  • Constitution d'une valeur de rachat
  • Avances sur contrat permises
  • Traitement fiscal avantageux – report de l'impôt sur les revenus produits par les fonds
  • Capital-décès exempt d'impôt généralement
  • Assurance à coût nivelé.

Assurance-maladie – Revoyez votre protection en matière d'assurance-maladie. Comparez les primes mensuelles, les franchises et les quotes-parts ainsi que toute couverture supplémentaire fournie, notamment pour les frais dentaires, les frais d'optique et les frais de médicaments, avant de prendre des décisions.

Assurance-invalidité – Elle vous permet de toucher un revenu régulier si jamais vous devenez invalide et êtes incapable de travailler. Le programme d’avantages sociaux de votre employeur en offre peut-être une.

D’autres types d’assurances – dont l’assurance contre les maladies graves ou l’assurance soins de longue durée, vous procureront des prestations ou viendront compléter votre revenu si jamais vous êtes atteint d’une maladie grave ou avez besoin de soins prolongés dans un établissement de santé spécialisé.

Mettez à jour votre désignation de bénéficiaire – Si vos arrangements concernant vos bénéficiaires sont à jour, ceux-ci pourront éviter les frais de vérification ou d’homologation à votre décès et le règlement de la succession ne sera pas retardé. Vous devez désigner votre conjoint comme bénéficiaire de votre assurance-vie pour qu’il ou elle reçoive le capital assuré.

Dressez ou révisez votre testament – Si vous décédez sans testament, vos biens seront distribués conformément à la loi, qui diffère d’une province à l’autre. Certains pensent que leur conjoint pourra s’occuper de leurs affaires, mais, si vous décédez sans testament, les tribunaux pourraient très bien prendre les décisions à votre place et le résultat pourrait être fort différent de ce que vous souhaitiez. Si vous voulez faire en sorte que vos dernières volontés soient respectées, veillez à ce que votre testament soit à jour, de même que les désignations de bénéficiaires.

Étudiez vos options sur le plan fiscal

Étudiez vos options sur le plan fiscal – Vous et votre conjoint pourriez bénéficier d’avantages fiscaux en tirant parti de certaines possibilités de fractionnement du revenu. Le transfert d’une partie du revenu d’un membre de la famille assujetti à un taux d’imposition supérieur à un membre assujetti à un taux d’imposition inférieur peut contribuer énormément à réduire la facture fiscale globale de votre ménage. Voici quelques façons de réduire votre facture fiscale en fractionnant le revenu :

Prêtez de l’argent à votre conjoint pour qu’il le place – Pour autant que le conjoint au revenu le plus élevé impute au prêt un taux d'intérêt au moins égal au «taux prescrit» par l’Agence de revenu du Canada au moment où l’argent est prêté et où les intérêts sont effectivement payés, le revenu de placement est inclus dans le revenu du conjoint au plus faible revenu. Ainsi, le revenu et les gains sont imposés au taux le plus bas. Le conjoint au plus faible revenu obtient également une déduction fiscale pour les intérêts sur son emprunt (par contre, le conjoint au revenu le plus élevé doit payer l’impôt sur les intérêts qui lui sont payés). Cette stratégie fonctionne bien lorsque le rendement des placements est supérieur au «taux prescrit».

Cotisez à un REER de conjoint – Un REER de conjoint est un REER enregistré au nom de votre conjoint. Le conjoint qui cotise reçoit une déduction fiscale pour toutes les cotisations qu’il a versées dans le régime. Cette formule est avantageuse surtout lorsque l’écart entre le revenu des deux époux est grand.

Faites payer les factures par le conjoint au revenu le plus élevé – Plutôt que de payer les factures du ménage, le conjoint au revenu le moins élevé peut placer son argent. Le revenu de placement sera ainsi imposé au taux d’imposition le plus bas.

Embauchez votre conjoint – Le salaire est une dépense d’entreprise déductible. Il s’agit de transférer une partie du revenu du conjoint qui dirige l’entreprise et qui paye plus d’impôt au conjoint qui jouit d’un taux d’imposition moins élevé.

En dépit des avantages manifestes du fractionnement du revenu, vous ne pouvez pas simplement attribuer un revenu ou des biens à des membres de la famille. Si vous transférez de l’argent ou des biens à un autre membre de la famille, l’ARC traitera quand même tout revenu subséquent produit par ces fonds comme votre revenu et l’imposera à votre taux marginal pendant une certaine période. Demandez tous les détails à votre conseiller financier ou fiscaliste.

Ce ne sont là que quelques points que vous pourriez vouloir prendre en considération à l’aube d’une nouvelle vie avec votre conjoint. Songez à revoir votre plan financier au complet avec un conseiller financier ou un fiscaliste pouvant vous donner de l’information personnalisée.

 

Haut de la page


Si vous avez une question de portée générale ou une suggestion à nous communiquer, veuillez nous envoyer un courriel à l’adresse can_pencontrol@sunlife.com. Vous pouvez aussi nous écrire à l’adresse suivante : En bref, Communications et marketing, Régimes collectifs de retraite, Financière Sun Life, 1155, rue Metcalfe, Montréal (Québec) H3B 2V9. Ce bulletin a été conçu spécialement pour vous. Il porte sur des sujets qui vous aideront dans votre planification financière et dans le choix de vos placements.

Les produits et services des Régimes collectifs de retraite sont offerts par la Sun Life du Canada, compagnie d'assurance-vie, membre du groupe Financière Sun Life.

 

Dernière mise à jour : octobre 2006