Publication de l'Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2015

15 juin 2015

Le 18 février, nous avons publié l'Indice canadien de report de la retraite Sun Life. Ce sondage annuel, qui en est à sa septième édition, examine l'évolution des attitudes et des attentes des Canadiens à l'égard de la retraite depuis le début de la crise financière en 2008.

Nous sommes heureux de vous présenter quelques-uns des points saillants du sondage :

  • Lisez notre Dossier de réflexion intitulé Attention à l'écart entre les hommes et les femmes en matière de retraite! [PDF, 8 pages] Ce document examine les principaux résultats et points de vue en ce qui concerne la façon dont les hommes et les femmes perçoivent la retraite et se préparent en vue de celle-ci. Il y est aussi question des avantages dont bénéficient les participants à un régime d'épargne au travail, contrairement aux non-participants.
  • À venir bientôt! Notre aperçu donne des façons d'aider à réduire l'écart qui sépare les hommes et les femmes en matière d'épargne et de retraite, et dresse la liste des cinq principaux avantages d'un régime d'épargne au travail.

Comment les Canadiens voient leur retraite
Les résultats globaux indiquent que les travailleurs canadiens ont 2,5 fois plus tendance à penser qu'ils vont épuiser leur épargne que les retraités. Et pour la toute première fois depuis que le sondage existe, le nombre de Canadiens qui s'attendent à travailler à temps plein après l'âge de 65 ans a dépassé le nombre de Canadiens qui s'attendent à prendre une retraite complète à cet âge. Les autres résultats clés de l'étude :

  • Un nombre moins grand de Canadiens envisagent d'être à la retraite à 66 ans (51 % en 2008, contre 27 % en 2014), et un nombre croissant d'entre eux disent que c'est parce qu'ils doivent assumer les dépenses de première nécessité.
  • Le nombre de Canadiens qui envisagent de travailler à 66 ans par nécessité a commencé à baisser, passant de 53 % en 2008 à 65 % en 2013, pour être ramené à 59 % en 2014.
  • La réduction des dettes demeure la priorité des Canadiens sur le plan financier.
  • L'étude a permis de constater une augmentation importante du montant moyen de l'épargne-retraite que les Canadiens s'attendent à avoir. En effet, il est passé de 385 687 $ en 2012 à 417 870 $ en 2013, pour ensuite s'établir à 556 495 $ en 2014.

Les participants d'un régime ont une longueur d'avance
Le sondage a révélé, pour une septième année de suite, que le fait de cotiser à un régime d'épargne au travail permettait aux participants de bénéficier d'un avantage psychologique et financier, par rapport aux non-participants. Le sondage de 2015 indique que :

  • 55 % des Canadiens qui participent à un régime d'épargne au travail se disent satisfaits de leur épargne-retraite, alors que 26 % des non-participants partagent ce point de vue.
  • 32 % des Canadiens qui participent à un régime d'épargne au travail envisagent d'être à la retraite à 66 ans, alors que 16 % des non-participants partagent ce point de vue.
  • 45 % des Canadiens qui participent à un régime d'épargne au travail disent qu'ils travailleront passé l'âge de 65 ans parce qu'ils le désirent, alors que 32 % des non-participants partagent ce point de vue.

Dans l'ensemble, les participants se sont dits plus confiants en ce qui touche la planification de leur avenir et de leur retraite, mais ils continuent de sous-estimer le montant d'épargne dont ils auront besoin à la retraite. Le Planificateur de retraite de la Financière Sun Life, qui est accessible sur masunlife.ca, peut aider les participants à déterminer le revenu dont ils auront besoin à la retraite.

Des questions?
Veuillez communiquer avec votre représentant aux Régimes collectifs de retraite de la Financière Sun Life.